Accueil > Compte-rendus d’actions > Compte rendu de l’action Air Souffrance du 9 juin 2012

Compte rendu de l’action Air Souffrance du 9 juin 2012

lundi 11 juin 2012

Innovation au programme de cette n-ième action contre Air France-KLM ce samedi à Montpellier : deux hôtesses de l’air de la compagnie Air Souffrance distribuaient des cartes d’embarquement expliquant les agissements d’Air France KLM qui transporte des animaux pour les laboratoires.

Quel contraste entre le sourire commercial de ces charmantes hôtesses et la souffrance des animaux transportés par la compagnie pour être torturés et tués, et quelle hypocrisie de la part d’Air France KLM qui justifie cette activité de transport d’animaux de laboratoire en se retranchant derrière la Directive 86/609 européenne du 08/09/2010, affirmant que "l’utilisation d’animaux vivants reste nécessaire pour protéger la santé humaine et animale, ainsi que l’environnement".

Pour Air France-KLM, l’expérimentation animale est donc bien un "mal nécessaire", mais un "mal" qui rapporte tout de même beaucoup d’argent, à un moment où l’état de leurs finances est désastreux...

Un macaque qui avait été transporté dans les soutes des avions de la compagnie servait au même moment de "matériel biologique" à un vivisecteur insensible, avide de reconnaissance et de budget pour son labo.

Un monsieur nous a dit que nous exagérions car Air France ne tuait pas d’animaux, ce à quoi nous lui avons répondu que si Air France n’avait pas transporté ces singes pour tel ou tel labo, les animaux n’auraient pas été tués (ou tout au moins pas tués par la faute d’Air France).

Près de 250 nouvelles signatures ont été recueillies, et les personnes qui sont passées hier devant l’agence (une nouvelle fois fermée) ne peuvent désormais plus ignorer la cruelle réalité.

Portfolio