Accueil > Compte-rendus d’actions > Compte rendu de la manifestation anti corrida du 11 février à (...)

Compte rendu de la manifestation anti corrida du 11 février à Paris

jeudi 16 février 2012

Compte rendu de la manifestation anti corrida du 11 février à Paris :

http://www.anticorrida.com/4-000-personnes-dans-le-froid

LE CLAM Y ETAIT !


COMMUNIQUÉ
Assemblée nationale, 11 février, 15 heures Tous à Paris contre la corrida !

22 avril 2011. On apprend par un ancien matador, qui s’improvise porte-parole du gouvernement, que la corrida a été inscrite au mois de janvier, en catimini, au PCI, patrimoine culturel immatériel de la France. Le CRAC Europe pour la protection de l’enfance procède alors à un recours gracieux auprès du ministre pour lui demander d’annuler cette inscription.

28 mai 2011. 1 200 personnes réunies pour manifester contre cette inscription. Un slogan, une pancarte : « 2012 Les taureaux voteront ! »

Été 2011. De nombreuses manifestations ont lieu à travers toute la France, lors de chacun des déplacements de Frédéric Mitterrand, pour lui demander la désinscription. Les anticorrida ne lâchent rien… et ne lâcheront rien !

8 octobre 2011. Afin de protester contre la finale de « Graines de toreros », où des adolescents des écoles taurines torturent des veaux à l’arme blanche avant de les mettre à mort, 95 militants entreprennent une action pacifique dans les arènes de Rodilhan, petit village près de Nîmes (Gard). Ils sont lynchés avec une extrême violence par une horde de barbares, devant des officiels qui se garderont bien d’intervenir.

5 décembre 2011. Le tribunal administratif de Paris juge le « caractère sérieux », donc recevable, de la QPC, question prioritaire de constitutionnalité, posée par le CRAC Europe et Droits des animaux dans la procédure qui les oppose au ministère de la Culture, et la renvoie au Conseil d’État. Quand ce dernier aura rendu sa décision, le tribunal administratif se prononcera sur d’autres questions, notamment le détournement de pouvoir, le classement ayant été opéré par Philippe Belaval, directeur général du patrimoine au ministère de la Culture et de la Communication, mais aussi aficionado notoire, impliqué dans plusieurs associations de promotion de la corrida.

11 février 2012. Pour demander le retrait de la corrida du patrimoine culturel français au ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, contre le lynchage des anticorrida à Rodilhan, pour obtenir des candidats à la présidentielle que l’abolition de la corrida figure dans leur programme, une manifestation unitaire internationale est organisée et relayée par de grandes associations de protection animale. Animaux en péril (Belgique), le CRAC Europe, Comité Radicalement Anti Corrida pour la protection de l’enfance, Droits des animaux et le collectif Non à la honte française !, qui regroupe 179 associations et représente quelque 500 000 électeurs potentiels, vous proposent un événement inédit, mis en scène par des intermittents du spectacle, avec un final grandiose. Rendez-vous à 15 heures devant l’Assemblée nationale, pour un départ vers le Trocadéro. Quelque 70 % des Français sont opposés à la corrida dans notre pays. Les respecter, c’est appliquer la démocratie.

Journalistes, politiques et humanistes sont attendus et les bienvenus !

Ensemble, soyons nombreux à dire NON à la barbarie des arènes : cette année, en 2012, les taureaux voteront !

Hélène Vaquier, Présidente Jean-Pierre Garrigues, Vice-président Luce Lapin, Porte-parole nationale www.animauxenperil.bewww.anticorrida.com www.droitsdesanimaux.netwww.patrimoine-corrida.fr

Portfolio