Accueil > Actualités France > Jusqu’où défendre les animaux ? Rencontre internationale à Sciences Po Paris le (...)

Jusqu’où défendre les animaux ? Rencontre internationale à Sciences Po Paris le 23 mai 2011

lundi 16 mai 2011

A Sciences Po Paris, le mai 23 2011, de 19H15 à 21H15, se déroulera le premier colloque français d’éthique animale.
Une poignée de conférences ont déjà eu lieu en France. On se souvient que Peter Singer avait pu être entendu en 1991 rue d’Ulm, Tom Regan en 2005 au Muséum Nationale d’Histoire Naturelle, et Gary Francione en 2008 au Collège International de Philosophie. Soit 3 exposés de théoriciens reconnus internationalement en 20 ans. Mais les temps changent, et la question animale prend de plus en plus d’ampleur en France.

D’importants livres américains commencent à être traduits, comme l’ont été récemment Éternel Treblinka et Safran Foer. Pas une revue philosophique française digne de ce nom n’a manqué de commettre un numéro spécial sur la question. L’animal sera à l’agrégation de philosophie l’année prochaine. Etc.

Lundi 23 mai 2011, c’est une rencontre internationale qui aura lieu à Sciences Po Paris. Steven Best, professeur de philosophie morale à l’université du Texas, et probablement, à ce jour, l’auteur le plus radical sur la question des droits des animaux, nous dira ce que signifie pour lui être abolitionniste. Sur un fond de critique radicale du capitalisme, il tentera de démontrer que les actions violentes parfois commises au nom des animaux ont une légitimité morale et sont même nécessaires si les animaux doivent être libérés de notre politique de terreur. On l’aura compris, l’intervention de Steven Best sera sans nul doute provocatrice. Mais à quoi peut bien nous servir, demandait Diogène, un homme qui a déjà mis tout son temps à philosopher sans jamais inquiéter personne ?

Bernard Baertschi sera aussi un autre invité majeur de ce colloque.

Professeur à l’université de Genève, il est l’un des très rares spécialistes francophones de bioéthique et d’éthique animale. Refusant selon toute vraisemblance l’alternative entre abolitionnisme et welfarisme, il devrait présenter son propre point de vue sur le statut moral des animaux, sur leur possible dignité, puisque c’est ainsi que la loi suisse en parle, et sur les moyens institutionnels ou non qu’il convient d’employer pour le respecter.

Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, maître de conférence en relations internationales au King’s College de Londres, auteur d’un très récent et brillant Que sais-je ? sur l’éthique animale, et d’une non moins remarquable Anthologie d’éthique animale à paraître aux Puf, pourrait lui aussi intervenir (sous réserve). Si tel devait être le cas, il exposerait probablement un point de vue welfariste - soucieux avant tout du bien-être animal - et fermement opposé à la violence qu’utilisent certains activistes pour défendre les animaux.

Enfin, la présence de Paul Ariès, opposant de longue date à la libération animale, est également prévue (sous réserve).

Professeur de science politique, d’histoire et de sociologie de l’alimentation. Il est l’auteur, entre autres, de Libération animale ou nouveaux terroristes ? (Golias, 2000), Décroissance ou barbarie, (Golias, 2005), Le Mésusage, essai sur l’hypercapitalisme, (Parangon/Vs, 2007).

Jusqu’où défendre les animaux ?
Rencontre internationale | Siences Po Paris | 23 mai 2011 | 19H15-21H15

Organisée par les associations Droits des Animaux et PAVéS

Sciences Po, Paris, Amphi Jean Moulin, 13 rue de l’Université, 75007 Paris

Toutes les infos actualisées sur : http://jusquoudefendre.chez.com/

Entrée libre et gratuite

Réservation possible : jusquoudefendrelesanimaux@yahoo.fr


Voir en ligne : le site de la Conférence