Accueil > Actualités France > Morgan doit arrêter la fourrure

Morgan doit arrêter la fourrure

mardi 15 mars 2011

Source : Forum DDA

Ecrivez en masse afin que cette marque cesse la fourrure pour leur prochaine collection automne hiver, il est important d’insister, d’écrire plusieurs fois, et si possible avec vos propres mots.
N’hésitez pas aussi à téléphoner, et ce plusieurs fois par semaine, mais en restant toujours courtois, demandez leur d’en finir avec la fourrure de renard et de lapin, une bonne fois pour toute.
Morgan appartenant désormais au groupe Beaumanoir, voici les emails des personnes concernées, mais n’oubliez pas que les courriers postaux ont plus de poids, et que cette campagne doit être diffusée au MAXIMUM (forums, FB, etc.. ) :

Siège Morgan :

CAFAN SAS
SERVICE ACHAT
124 rue Réaumur
75002 PARIS FRANCE.

Tél : 01 41 25 18 00

Destinataires

roland.beaumanoir@groupe-beaumanoir.fr, jan.foblets@groupe-beaumanoir.fr, servicecommunication@groupe-beaumanoir.fr, asn@wellcom.fr, mr@wellcom.fr, cro@wellcom.fr

Objet du message

N’oubliez pas de mettre quelque chose de neutre afin qu’ils ne puissent pas filtrer vos messages en les redirigeant directement vers la poubelle. Ecrivez par exemple : "question à la direction" ou "demande d’info"

Lettre à copier-coller (ou mieux à personnaliser)

Madame, Monsieur,

Je suis choquée que Morgan continue la fourrure d’animaux( (je vous rappelle que 80 % des français sont contre la fourrure), plus précisément de renard et de lapin,
pour une mode dépassée et cruelle.
En effet, vous ne pouvez ignorer les souffrances extrêmes endurées par les animaux pour ce commerce sordide :
animaux dépecés conscients pour que leur fourrure reste belle, conditions de vie dans les élevages intolérable de cruauté (cages si étroites et si irrespectueuses de leur
environnement naturel qu’ils n’ont pas d’autre choix que de tourner en rond jusqu’à devenir fou (blessures, angoisse, automutilation, cannibalisme, ulcère....) une vie de
misère et de détresse physique et psychologique, avant d’être gazés, à peine électrocutés par l’anus, empoisonnés, frappés au sol et dépecés vivants, car afin que la fourrure
d’un animal reste belle, il faut qu’il ait souffert. Le piégeage est tout aussi cruel (pièges sub-aquatiques, conibear, collets, à mâchoires....tout un arsenal de torture est à la
disposition des trappeurs. Environ un quart des animaux pris dans les pièges s’automutilent et ronge leur membre afin d’essayer de s’échapper. Sur ceux qui réussiront, la totalité
mourra d’hémorragie ou d’infection suite à la blessure infligée. Les autres mourront de faim, de soif, de panique et d’épuisement quand le trappeur tarde à venir.
Et d’autres animaux sont piégés accidentellement, qu’on estime à environ 20 millions chaque année.
Voilà comment finira la vie d’un animal qui ne possédait qu’une chose : sa vie. Tout ça au nom de la vanité et de la cupidité, quand on peut depuis longtemps déjà se passer
de fourrure.
Je vous demande donc d’évoluer vers l’éthique, en cessant toute vente de fourrure pour votre prochaine collection.

Bien sincèrement.

Prénom Nom
Adresse