Accueil > Livres / Films / CD > La vache à lait - Notre consommation, leur martyre

La vache à lait - Notre consommation, leur martyre

jeudi 3 mars 2011

La vache à lait - Notre consommation, leur martyre de Michelle Julien, éditions du Cygne

Pourquoi oublie-t-on que pour renouveler son cycle de production laitière, la vache doit donner naissance, une fois par an, à un veau ? Pourquoi juge-t-on stupide et indolent un animal que l’on ne connaît pas ? Comment le public perçoit l’animal dans la production laitière ? Comment la distanciation du consommateur et l’invisibilité de l’animal s’opèrent-ils ? La Vache à Lait se distingue des autres livres sur le même thème en choisissant délibérément de ne pas se focaliser sur des considérations liées à l’intérêt des humains : leur santé, leur revenu, leur environnement. Il est temps de placer la vache au centre du débat car le lait n’est pas que le simple contenu d’un verre. Derrière la boisson et ses dérivés, communément appelés « produits » laitiers, il y a un animal. L’animal de rente qui doit son existence à sa rentabilité. Comment en est-on arrivé là ? Figure symbolique associée à l’enfance, héroïne sympathique d’un livre illustré, confidente apaisante grâce au toucher de son textile rembourré, nombreux sont les enfants qui ont choyé ce paisible ruminant.
À l’âge adulte, la figure animale disparaît pour faire place à de toutes autres considérations. Où est passé l’animal ? Désanimaliser le débat sur le lait et ses dérivés révèle la déshumanisation et les dérives de notre société. À travers la vache, ce livre parle de nous.apaisante grâce au toucher de son textile rembourré, nombreux sont les enfants qui ont choyé ce paisible ruminant. À l’âge adulte, la figure animale disparaît pour faire place à de toutes autres considérations.Où est passé l’animal ? Désanimaliser le débat sur le lait et ses dérivés révèle la déshumanisation et les dérives de notre société. À travers la vache, ce livre parle de nous. (source Le P’tit Veg)