Accueil > Actualités France > Travaux d’agrandissement à Mare Nostrum : arrêtons l’intox

Travaux d’agrandissement à Mare Nostrum : arrêtons l’intox

mercredi 23 février 2011

Le titre de l’article de Montpellier Plus (cliquer sur la photo ci-contre) évoque des cétacés... qui -à notre connaissance- ne sont heureusement pas présents à Mare Nostrum, l’aquarium de Montpellier
Plus loin, nous apprenons que les animaux ont beaucoup de chance d’avoir bientôt davantage d’espace suite à des travaux d’agrandissement, en fait de quoi les 800m2 supplémentaires seront dédiés à une salle de conférence, un simulateur d’ouragan, et à un nouveau bassin (avec de nouveaux animaux...)
Dans ces conditions, difficile de dégager de la place pour les 30.000 animaux déjà présents.
Affaire que nous allons suivre de très près, mais dans un premier temps réagissons face à cette désinformation en écrivant à Montpellier Plus pour dénoncer l’exploitation des 30.000 animaux enfermés à Mare Nostrum.

Ecrivons pour dénoncer l’intox

Copiez-collez la lettre personnalisable ci-dessous dans ce formulaire ICI
Sélectionner "Contacter un journaliste"


Bonjour,
j’ai lu avec intérêt l’article concernant les travaux d’agrandissement de l’aquarium Mare Nostrum dans Montpellier Plus du 23 février 2011.
J’y ai appris que 800 m2 de surface supplémentaire suffiraient à faire le "bonheur" des 30.000 animaux présents dans cet univers bétonné et vitré...
Puis l’article indique que ces nouvelles surfaces seront dédiées à une salle de cinéma, à une salle d’exposition avec de nouveaux animaux, etc... bref en aucun cas n’offriront davantage d’espace aux animaux déjà présents.
J’ai le regret de vous apprendre que non, il faut bien plus que cela "pour que les animaux se sentent à l’aise".
Il faut commencer par cesser de les exploiter au prétexte d’utilité pédagogique pour les enfants, de les emprisonner à vie dans des espaces restreints et confinés où ils ne peuvent exprimer leurs comportements physiologiques normaux et meurent prématurément.
Si différents de nous et pourtant eux aussi sensibles, tous les poissons et autres animaux marins ont le droit d’exister pour eux-mêmes, et non pour nos loisirs au sein de notre société spectacle.
Il est facile de parler de ces animaux sur le ton de la plaisanterie anthropomorphique, cela permet de rester dans le déni de leur existence misérable, justifiant ainsi notre seul intérêt d’humains, mais l’humanité n’en sort pas grandie (et Montpellier Plus non plus d’ailleurs), alors qu’on nous rabat les oreilles à longueur de journée à grands coups de biodiversité et de respect de l’environnement...
Plutôt que de faire de la désinformation sur la triste réalité de ce qu’est un parc animalier (aquatique dans ce cas) en annonçant une extension qui n’en est pas une, il eut été judicieux de rappeler à vos lecteurs que l’exploitation des animaux pour notre divertissement est une industrie lucrative et que Mare Nostrum n’y fait pas exception.
J’espère que vous traiterez ce type de sujet avec plus de discernement à l’avenir.
Cordialement