Accueil > Compte-rendus d’actions > Succès à Montpellier pour la journée Abolition de la Viande 2010

Succès à Montpellier pour la journée Abolition de la Viande 2010

dimanche 26 septembre 2010

En amont de cette journée du 25 septembre, c’est plus de 200 affiches qui ont été collées, un dossier de presse sur les activistes allemands luttant contre la construction d’un gigantesque abattoir à Wietze, et enfin l’envoi d’un communiqué de presse annonçant les actions.

Si deux jours après, la majeure partie des affiches avaient été soit déchirées soit que d’autres avaient été recollées par dessus, et si les médias ont visiblement boudé l’événement, on peut estimer que cette journée fut véritablement un succès grâce à deux éléments forts :

Tout d’abord, la place de la Comédie était largement occupée par le Salon de l’Artisanat et dont l’un des stands était le CIV (Centre d’Information des Viandes) affublé d’une nutritionniste ayant bien appris sa leçon.
Nous nous sommes donc installés à quelques mètres devant eux, en arborant pancartes et en distribuant des tracts tandis qu’une affiche « Viande = Meurtre » attirant les regards. Il m’a semblé qu’à ce moment peu de personnes se sont dirigées vers le camion-stand du CIV.

Autre temps fort, une action « barquette » (encore merci à Lauren pour son dévouement) qui a attiré une foule considérable et visiblement choquée. C’était un peu le but recherché. Choquée par la présence d’un humain transformé en viande, il a fallu expliquer le symbolisme de la situation. De s’interroger sur le fait que nul n’est choqué de la chair animale dans des barquettes qu’ils achètent chez son boucher et que là cette scène dérange, certaines personnes ayant même eu des hauts le cœurs !

Par ailleurs, nous avons distribué toutes la documentation à notre disposition (approximativement plus de 1000 tracts et une trentaine de brochures) et nous avons fait signer la pétition pour l’abolition de la viande ainsi que celle demandant un jour végétarien par semaine dans la restauration collective.

Bien sûr le thème de l’abolition de la viande fut largement abordé au cours des conversations que nous avons pu avoir notamment auprès de personnes consommant peu de viande ou encore des végétariens à qui nous expliquions qu’il ne s’agit plus d’un choix personnel mais d’un choix politique et que nous souhaitions un débat citoyen autour de cette revendication.

Le prochain rendez-vous est programmé en janvier, d’ici là nous aurons l’occasion d’en reparler les 2 et 3 octobre lors des Journées Végétariennes et sans doute en novembre quand nous ferons un stand spécifique L214.

Dom


Voir en ligne : Rappel de l’appel à l’action

Portfolio