Accueil > Compte-rendus d’actions > Bilan Journée Internationale Droits des Animaux à Montpellier

Bilan Journée Internationale Droits des Animaux à Montpellier

lundi 7 décembre 2009

JIDA Montpellier, samedi 5 décembre, place Paul Bec
Constance, Carole, Jérôme, Laurent, Louise, Mirelle, Dom
Comme à Lodève pour l’action "Stop
Gavage", nous n’avions pas de document de
la mairie et cela malgré une demande faite
plus d’un mois à l’avance. Nous nous
sommes installés néanmoins place Paul Bec
puisque le service concerné joint au
téléphone ne nous avait pas interdit le lieu.
Nous avons donc installé deux tables et nous
avons fixé deux grilles sur les bacs à fleurs.
Nous en avons profité pour y accrocher les
banderoles de L214 faisant un état des lieux
avec commentaires et photos de l’exploitation
animale dans les élevages.
Enfin, Jérôme apporta une grande banderole
en drap blanc surmonté du logo du
mouvement de Libération de la Viande que
nous avons posé à terre.
Malgré une présentation somme toute
attirante, les passants ne sont pas venus
nombreux à notre stand, plus pressés qu’ils
étaient à pénétrer dans le temple de la
consommation situé à quelques mètres. Etaitce
un sentiment de culpabilité comme le
suggéra une des militantes-s présentes-s ou
bien la banderole "Abolition de la Viande" qui
les effrayèrent ? On ne le sait pas… on tenta
même sans cette banderole et sans plus de
succès !!
On fut quelques-uns à tenter une distribution
mais sans guère plus de succès !
Les seuls points forts furent que quelques
personnes se montrèrent intéressées pour
venir à la conférence du 9 décembre et la
présence d’un correspondant local de la
Radio Suisse Romande qui nous interviewa
ainsi que quelques personnes près de notre
stand.
Après une présentation de qui nous étions et
qu’elle était le but de cette journée l’interview
tourna plus longuement sur la pratique du
gavage pour obtenir du foie gras.
Ce reportage devrait s’aligner avec d’autres
concernant les festivités de fin d’année ;
Notons enfin parmi les militantes-s la
présence de Mirelle, jeune étudiante des
Pays Bas et membre du Parti des Animaux et
qui profita d’un séjour de quelques mois à
Montpellier pour venir militer à nos côtés.
Nous la remercions bien vivement.
Peu avant 18 h, la nuit tombant et le chaland se faisant encore plus rare, nous finîmes la
journée en nous retrouvant dans un café pour décompresser un peu.
Dom

Portfolio