Accueil > Compte-rendus d’actions > Manif anticorrida à Rieumes avec l’ARAC

Manif anticorrida à Rieumes avec l’ARAC

lundi 29 juin 2009

Quatre-vingt personnes ont porté des pancartes, ont scandé Corrida Basta !, ont marché sous le soleil, ont été filmé par France 3. Quatre-vingt personnes se sont mises derrière des barrières métalliques pour former une haie de déshonneur pour accueillir les taurins. Une quinzaine de gendarmes ont surveillé les quatre-vingt manifestants. Deux bébés ont joué sur l’herbe au bord de la route qui mène aux abattoirs. Pardon, je voulais dire aux arènes. Deux chiens ont resté sagement à côté de leurs humains.

Dans les voitures qui portaient des taurins on a pu voir des enfants. Et pas seulement des enfants, mais des vieilles personnes. Est-ce que vous emmeneriez votre grand-mère voir un film de cul ? Est-ce que vous emmeneriez des enfants de cinq ans voir un film plein de sadisme et de torture ? Et pourtant, c’est pour de vrai ici. Les couilles rose bonbon du tueur en série. Les couilles coupées du taureau vivant par le tueur en série aux couilles rose bonbon.

Il y a des aficionados qui passent devant les 80 manifestants à pied. Un adolescent porte un t-shirt "10 ans ça se fête". Sur les pancartes des manifestants on peut lire "10 ans ça suffit". Le look des taurins n’est pas très soigné. Leurs chaussures de préférence sont des tongs. Il y en a qui nouent un foulard rouge autour du cou. Pour se rappeler du sang du taureau ? Quelques aficionados montrent de la bravitude devant les sifflets et le roulement du tambour. Sainte Ségolène en serait fière. La plupart mettent une sourire ridicule et essaient de marcher aussi vite que possible.

Rieumes est un village de 4000 habitants qui accueille des corridas sur un terrain privé depuis dix ans. Tous les Rieumois ne sont pas d’accord qu’on charcute des animaux à deux pas de leurs maisons. L’ARAC (association rieumoise pour l’abolition de la corrida) est née.

L’ARAC et sa grande soeur la FLAC ont travaillé ensemble pour faire de cette journée une réussite. L’année dernière il y avait trente manifestants. Cette année il y en avait quatre-vingt.

C’était une réussite. Pas pour les taureaux torturés à mort ce dimanche après-midi à Rieumes, évidemment. Mais comme un petit pas vers l’abolition de la corrida, oui.

Jcette


Voir en ligne : Toutes les photos