Accueil > Compte-rendus d’actions > Manifestation contre le laboratoire Sanofi le vendredi 3 juillet (...)

Manifestation contre le laboratoire Sanofi le vendredi 3 juillet 2009

dimanche 5 juillet 2009

Compte-rendu des actions à Montpellier et Paris

Selon un communiqué du SHAC, HLS traverserait une crise financière grave dû, entre autres, aux campagnes de pression. Ils ont actuellement 72 millions de dette qu’ils doivent rembourser d’ici à 2011.
L’action HLS en bourse s’est écrasé de plus de 75% provoquant la colère des actionaires
Des licenciements ont eu lieu et même pour les administrateurs l’avenir est incertain.
Les conseillers financiers affirment que la perte de deux de leurs clients (Sanofi et Novartis) causerait la fermeture de l’entreprise. Ce qui prouve bien la fragilité économique de HLS.

HLS se trouve actuellement dans une position extrêmement vulnérable et les faire fermer est à notre portée. Donc, nous demandons à l’échelle mondiale que tous les groupes mettent autant d’énergie que possible, en manifestant contre les clients, notamment Novartis, Bristol-Myers Squibb, AstraZeneca et Sanofi Aventis - qui ont tous été identifié et confirmé récemment comme client de HLS. Il est important de cibler principalement les entreprises qui sont dans votre pays, que c’est là où les décideurs sont. Cependant, tous les clients sont très importantes à ce stade, comme la perte de l’un pourrait fermer, donc ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas de client HLS basée dans votre pays.

Pour rechercher votre client HLS plus proche, allez à la carte interactive en cliquant ici

Desperate activist


Nous étions 4 militants sous un soleil de plomb, 4 à s’être déplacés pour dénoncer les massacres autorisés sur nos frères animaux, séquestrés dans ce camp de concentration nommé Sanofi.
Entre 25 et 30 pour la 1ère manif organisée à Montpellier en novembre 2008, entre 15 et 20 à celle d’avril et 4 aujourd’hui, no comment…
Nous avons pu discuter avec un cadre qui nous a affirmé que Sanofi ne pratiquait pas " ça " (faisant référence aux photos des affiches de la CAV) " ça " étant la vivisection mais que fait donc Sanofi avec ses animaux ? Caresses, jeux, câlins ??? Comme si nous ne savions pas que la torture des animaux dans l’expérimentation se présente sous toutes sortes de formes, modifications génétiques démentes, inoculations de maladies virulentes, traumatismes psychologiques épouvantables, etc.

Dans ce contexte et devant le déni de la pratique vivisectionniste, j’ai naturellement demandé si nous pouvions visiter les animaux du site, ce à quoi on m’a répondu par la négative…
Sanofi ou l’art du camouflage…

Nous avons ensuite abordé le scandale de l’Acomplia (pour ne citer que lui).
Malgré toute cette mauvaise foi, au moment même où la CAV manifestait, les évènements prouvaient une fois de plus le bien-fondé de nos revendications. L’Agence Européenne des Médicaments vient de retirer du marché le Di-Antalvic créé par Sanofi par crainte de décès lié au surdosage et veut retirer aussi le Lantus qui présente des risques de cancer.

Bonus : un huissier de justice engagé par Sanofi tout puissant était présent afin de constater d’éventuels d’actes répréhensibles …

Recherchons militants motivés pouvant 4 fois par an poser une demi-journée de congé POUR LES ANIMAUX. Car oui les actions devant Sanofi ne peuvent se faire qu’en semaine (le WE le site étant fermé - et les animaux indéfiniment séquestrés) Merci pour eux.

Fran

Mais une action avec plus de manifestantes-s sur Paris (nous l’avons fait en simultané)

Une nouvelle fois nous avons rendu visite à Sanofi Aventis situé en face de la Bibliothèque François Mitterrand. En cette veille de grand départ en vacances, nous pensions qu’il serait approprié de rappeler aux employés de Sanofi que les animaux de laboratoire, eux, non pas de répit !
Nous étions donc une quinzaine à bruyamment exiger que cesse toute collaboration entre Sanofi et Huntingdon Life Sciences (HLS), le plus grand centre de torture animale d’europe.
Aux premiers sons du mégaphone un employé de Sanofi a ’’claqué’’ une fenêtre, preuve d’un certain niveau de nuisance de notre part !
Nous avons crié des slogans ’’sanofi assassin’’ ’’lachez HLS’’ et diffusé à l’aide du mégaphone la bande son d’un chiot se faisant brutaliser dans les laboratoires de HLS.
Nous avons aussi distribué des tracts aux employés de Sanofi et aux passants et avons pu discuter un moment avec certains d’entre eux.
Sanofi, on reviendra !