Accueil > Compte-rendus d’actions > Journée internationale droits des animaux 2009

Journée internationale droits des animaux 2009

mardi 8 décembre 2009

Programme du CLAM :

  • Samedi 5 décembre de 11 h à 17 h à Montpellier, Place Paul Bec ou Place du Triangle (attendons accord de la mairie)
  • Mercredi 9 décembre à partir de 20 h (repas) ou 22 h (conférence) au Bollywood Boulevard

Cette conférence a pour but d’informer les personnes intéressées à la défense animale et/ou à la protection de l’environnement sur le trafic d’espèces sauvages.
Elle répondra à toutes les questions que l’on peut se poser à ce sujet :

* Qu’est-ce que le commerce illégal ?
* Quelle est son ampleur ?
* Quels animaux sont concernés ?
* Qui en est la cause ?
* Et comment lutter ?

Travail réalisé en collaboration avec deux refuges accueillants des animaux issus de ce trafic. Vidéos témoins, documents écrits…
Pour en savoir plus, vous pouvez lire le dossier de presse préparée par Carole qui animera cette conférence (au bas de cet article)

La conférence du 9 décembre a regroupé quelques intéressés au sujet du commerce illégal d’animaux sauvages.

Les thèmes abordés étaient diverses et démontraient la responsabilité dans ce trafic d’industries comme celle de la fourrure, des laboratoires, du tourisme et même de la médecine traditionnelle chinoise. Les conséquences de certaines habitudes alimentaires (viande de brousse, de baleine, de thons,...) et de ventes privées sur Internet, ont été également exposées.

La présentation de certaines espèces très menacées a permis de mettre en avant que, malgré les lois internationales de protection des espèces, le trafic ne disparait pas, mais au contraire s’amplifie chaque jour un peu plus.
Et face à cette augmentation, les associations jouent un rôle majeur et indispensable pour faire, évoluer au plus vite les lois et appliquer les mesures, ainsi qu’agir concrètement auprès des animaux comme le fait par exemple la Fundacion Mona à Gérone (http://www.fundacionmona.org/es/).
Merci à ceux qui ce sont déplacés malgré l’heure tardive, en espérant que l’information sera diffusée auprès de tous ceux sensibles à la cause animale.