Accueil > Actualités France > Un nouveau CD anticorrida

Un nouveau CD anticorrida

mercredi 2 juin 2010

QUELQUES PRECISIONS

Je souhaite que ce CD soit un moyen de sensibilisation du public à la question de la corrida en France, une occasion de plus d’en parler pour que recule l’ignorance et l’indifférence qui le plus souvent entourent ce sujet quelque peu tabou. Si j’étais une boite de pub, je dirais un outil de communication, voire de revenus (lire plus loin).
Il s’agit de deux chansons destinées à la diffusion de notre "message anti corrida", message plus particulièrement positionné sur les villes de corridas en France :

  • VILLES DE CORRIDAS
  • BULLFIGHT CITIES (à l’attention du visiteur anglophone)

CD entièrement bilingue (français – anglais), personnalisable au dos de la pochette (un espace blanc est réservé pour recevoir un logo d’association, un sticker, un message….).
Dix mille CD sont à distribuer.

Pour l’anecdote, ma première idée était de baptiser ce CD "VILLES TAURINES" et de l’associer à un site internet du même nom, fortement référencé pour "capter" les éventuels amateurs. Après réflexion, j’en suis arrivé à la conclusion que cette première idée était mauvaise : le touriste ou le curieux qui cherche sur internet une ville où se pratique la corrida cherchera "ville de corrida" et sûrement pas "ville taurine" !
Taurin, taurine…. c’est déjà du langage d’initié, pro ou anti !
Par ailleurs, une "ville taurine" peut ne pas pratiquer la corrida mais des activités avec des taureaux (la course camarguaise par exemple qui n’a rien à voir avec la corrida) qui de mon point de vue ne sont ni mieux ni pire que des courses d’obstacles pour chevaux. Inutile donc de la stigmatiser par un message qui ne la concerne pas.

J’assurerai une partie de la distribution (mairies de villes de corridas notamment !!).

Pour obtenir ces CD rien de plus simple : il suffit de les demander et j’en expédie le nombre d’exemplaire souhaité et c’est gratuit (CD et port).
Ecrire à cambou@cambou.org

Pour les distribuer, l’essentiel étant bel et bien de diffuser le message, on peut, selon les circonstances que chacun appréciera, soit les donner soit les vendre. Dans ce cas, le prix est fixé à 5 euros. Le produit de la vente doit alors être reversé intégralement à une association anticorrida. Cela est clairement spécifié au dos de la pochette du CD.

Pour tout commentaire ou question, c’est ici : cambou@cambou.org