Accueil > Livres / Films / CD > Zoos, l’enfer du décor

Zoos, l’enfer du décor

mercredi 2 juin 2010

Source http://berry-aspas.spaces.live.com

Zoos, l’enfer du décor est un documentaire, qui explore la question de l’enfermement animal au sein des espaces zoologiques. Le film interroge la position à adopter vis-à-vis de cette forme d’exploitation animale, qui est de plus en plus contestée. En attribuant une place de choix au dialogue, et par la présence de nombreux intervenants : historiens, philosophe, éthologue, assistant zoologique, militants, etc., le film fait naître une réflexion pertinente, et développe ainsi plusieurs problématiques directement liées à la question de l’enfermement animal.
Zoos, l’enfer du décor nous replonge à l’époque coloniale, lors de la naissance du zoo, et nous explique son évolution jusqu’à nos jours, ainsi que les remises en question qu’il a subi. Le film dévoile le quotidien des animaux en captivité, puis amène une critique des différentes justifications de cette entreprise (intérêt pédagogique du zoo, sauvegarde et réintroduction des espèces, études scientifiques, etc.), et apporte des informations méconnues du public des zoos (chiffres alarmants concernant le taux de mortalité des animaux sauvages en captivité, les comportements stéréotypés des animaux, le commerce illégal, etc.)

Enfin, le film s’oriente vers une réflexion plus éthique, concernant le sentiment de soi de l’animal, sa souffrance physique et mentale. Zoos, l’enfer du décor détaille les critères de considération morale que l’Homme devrait avoir envers l’animal, définis en fonction de la capacité de l’animal à ressentir plaisirs et souffrances. Ces critères sont négligés au sein de nos sociétés, dans lesquelles le spécisme occupe une large place.

Pablo Knudsen est un réalisateur, qui a suivi un parcours universitaire d’Études Cinématographiques et Audiovisuelles, à Lyon. Il clôture son Master de cinéma par un mémoire de recherche sur les films de Frédéric Wiseman, et s’interroge sur la façon dont le documentariste représente l’animal, son exploitation, son corps et sa souffrance.