Accueil > Actualités France > Les grandes oubliées de la crise du lait

Les grandes oubliées de la crise du lait

mercredi 2 juin 2010

de Florent Tiflopin en réponse à un article paru dans le Figaro sur une action des producteurs de lait
Pourquoi ne parle-t-on jamais de celles qui souffrent tout au long de leur vie pour produire ce lait ?
Réalise-t-on que la pression économique a aussi rendu leur vie pire qu’un cauchemar ?
L’accouchement annuel pour assurer une lactation productive puis la séparation de son petit qui sera abattu pour faire de la viande si c’est un mâle (qui ne produit donc pas de lait), l’extraction de 8000L/vache/an (Il n’en faudrait que 1000L pour nourrir son petit), douleur et fatigue de l’allaitement (mastites fréquentes), vie emprisonnée pour la majorité (pourtant, la vache n’a fait aucune faute ni tué personne), transport souvent trop long jusqu’à l’abattoir, condition d’abattage le plus souvent déplorables (à 5 ans alors qu’elles pourraient vivre plus de 20 ans)...
Vous pouvez réaliser la vie de ses vaches en visitant le site de Lait Vache info.
Cela peut faire arriviste de parler de cela tandis que la situation est si difficile pour les éleveurs, mais la vie des vaches laitières est si horrible qu’on ne devrait pas être si muet à leur propos et encore moins lorsque les conditions économiques leur promettent un avenir terrible.


Voir en ligne : Le site de Lait Vache info