Accueil > Compte-rendus d’actions > CR Happening choc Loin des yeux Loin du coeur, Montpellier, (...)

CR Happening choc Loin des yeux Loin du coeur, Montpellier, 22/6/17

samedi 24 juin 2017

Compte-rendu de Sophie Sadiki sur son happening choc du 22 juin 2017 à Montpellier.

Sur la place de la comédie de Montpellier, nous avons installé la tête sanglante d’un vrai boeuf à la table d’un couple aux yeux bandés. Elle représentait le menu choisi par 97% des français. Le message est clair : Loin des yeux, loin du coeur.

Le but de cet évènement est de montrer que la viande a un visage. Il existe bien trop d’intermédiaires entre l’animal abattu et le consommateur si bien qu’il ne sait plus qui se cache derrière son repas. Ils sont trop loin de nos yeux et trop loin de notre coeur. Les réactions choquées des passants en témoignent.

Pour les intéressés, nous avons proposés le magazine “Le guide du vegan en herbe” de PETA où il est proposé quelques recettes véganes et où sont détaillées les raisons de notre choix.

Le morceau de viande dans notre assiette a subi des sévices. En plus d’être tués pour nous nourrir, les animaux sont, dans la plupart des cas, maltraités dans les élevages et abattoirs. Le schéma est le même pour tous les animaux élevés pour leur chair. Les femelles sont à plusieurs reprises inséminées de force. Les bébés sont arrachés à leur mère, mutilés, enfermés dans des conditions insalubres. Les cochons et les moutons sont castrés à vif. Chez les porcelets, leur oreilles, leur dents et leur queues sont retirées sans anesthésie. Les poulets sont souvent soumis à des procédures douloureuses : le débecquage (amputation d’une partie de leur bec avec un rayonnement infrarouge). Les poussins mâles broyés vifs... Les pistolets d’abattage qui ne fonctionnent qu’une fois sur deux. Les animaux terrifiés sont mis à mort en gémissant et en se débattant, toujours conscients au moment où ils sont égorgés pour être vidés de leur sang. Des animaux battus, jetés contre les murs, poignardés, torturés par les employés...

Dans notre région, tous les abattoirs sont en procès pour maltraitance : l’abattoir d’Alès, l’abattoir de Pezenas et l’abattoir bio du Vigan. Le morceau de viande dans notre assiette est un être sensible. Manger de la viande est un meurtre. Est ce que vous mangeriez votre chien ? Il existe à travers le monde de nombreux cas d’animaux qui accomplissent des exploits extraordinaires pour gagner la liberté sur le chemin de l’abattoir en sautant depuis des camions en marche, en escaladant des clôtures ou en traversant des rivières à la nage. Les animaux aiment leur vie tout autant que nous.

Très bons articles dans le Midi Libre et la Gazette de Montpellier.
Midi Libre.fr : http://www.midilibre.fr/2017/06/22/...
La Gazette de Montpellier.fr :http://www.lagazettedemontpellier.f...

Crédit photo : Véronique Perrot

Portfolio